Précédent

24

Oct. 2021

Saint-Martin-de-Londres

Église romane Saint-Martin

dimanche 24 octobre 2021 17h00 

Ensemble Organum – Marcel Pérès, direction

Musique et poésie sur les chemins de Saint-Jacques

Moissac, Limoges et Cluny (XIe-XIIe siècles)

Marcel Pérès / direction

 

Fondé en 1982 par Marcel Pérès, l’ensemble Organum a abordé la plupart des répertoires européens qui ont marqué l’évolution de la musique et des mentalités depuis le VIe siècle : chant de l’église de Rome, chant mozarabe, chants des Templiers, Codex Calixtinus, Hildegard von Bingen, polyphonies gothiques, chant corse, plain-chant baroque…, avec la volonté de les restituer dans les conditions les plus proches de leur réalité historique. Cette volonté s’accompagne d’un travail de vivification des musiques anciennes, par leur mise en perspective avec certaines traditions orales encore vivantes aujourd’hui : chant corse, byzantin, syriaque, arabo-andalou, hispanique, anglican… Organum invite ainsi le public à une autre approche du passé en situant la redécouverte et la réactualisation des musiques anciennes au cœur des grands courants socioculturels et spirituels du monde contemporain.

 

Autour d’un noyau dur de chanteurs ou de chanteuses, l’ensemble fait appel, selon les répertoires, à des interprètes issus de pays et de milieux très divers, mettant en valeur les traditions orales musicales propres à chaque zone géographique.

 

La quarantaine de disques réalisés par Organum a remis en lumière des monuments qui souvent révèlent une face cachée de l’histoire de la musique. La plupart des répertoires monodiques et polyphoniques, des premiers temps du christianisme jusqu’au XVIIIe siècle, ont été étudiés, et les plus déterminants ont fait l’objet d’enregistrements.

 

La stratégie clunisienne d’expansion vers la péninsule Ibérique trouva son expression dans la mise en place du parcours vers Saint-Jacques-de-Compostelle et dans une somptueuse liturgie monastique se déployant dans des monuments spécifiquement conçus pour elle au rythme de chants profondément élaborés. Moissac constituait au XIe siècle la pointe avancée de l’organisation clunisienne dans sa politique d’expansion au-delà des Pyrénées. Ici furent élaborés les principaux manuscrits de chant grégorien, outils de la grande réforme liturgique voulue par les princes ibères.

Église romane Saint-Martin

Cet édifice roman date du début du XIIe siècle. Il présente la disposition assez rare de transepts arrondis. À la croisée s’élève une coupole sur pendentifs, accusée à l’extérieur et surmontée d’un lanternon. L’extérieur présente des arcatures et une frise en dents de scie fréquentes à cette époque en Languedoc, ainsi que des bandes verticales méplates qui font penser à l’architecture lombarde.

L’édifice a connu plusieurs adjonctions au cours des siècles : le clocheton actuel, qui surmonte la coupole, date du XVIIIe siècle. Par ailleurs, au XIXe siècle, la nef fut prolongée d’une travée à l’ouest, et une chapelle fut greffée au nord de la nef.

L’église a été classée monument historique en 1900, et restaurée en 1932.

Pensez
covoiturage !

Pour simplifier votre venue aux concerts, prolonger la convivalité du moment et faire un geste pour l’environnement, partagez vos déplacements en voiture avec le covoiturage.

Nous avons
besoin de vous !

Votre aide et votre soutien nous sont essentiels. Aidez-nous à maintenir notre exigence artistique et soyez partie prenante de nos projets.

Newsletter

Recevez en avant-première les actualités, les programmations et l’accès à la billetterie des festivals et concerts organisés par les Muses en Dialogue.
Voir nos mentions légales.

Photos édition 2020

Nos partenaires